vendredi 22 mars 2019

Des lunettes connectées pour détecter la fatigue

J'ai déjà eu l'occasion de parler sur ce blog d'Ellcie Healthy et de ses lunettes connectées. Cette fois, ça y est : elles sont en vente. Et cela tombe bien en cette journée du sommeil. La monture Prudenseee est en effet disponible dans les 1200 boutiques de l'hexagone d'Optic 2000, qui en a l'exclusivité pendant 6 mois. Développé par une start-up de Nice, dont le patron est un ancien  de la lunetterie, ce concentré de technologie ne pèse que 23 grammes et se montre plutôt pratique à l'usage.

jeudi 21 mars 2019

Les futures Volvo vont nous surveiller

A l'occasion d'un événement qui était organisé en Suède, et retransmis en vidéo, le constructeur a fait des annonces pour concrétiser sa promesse d'offrir une sécurité totale à bord de ses voitures en 2020. Il prévoit d'installer des caméras et des capteurs pour lutter contre deux problèmes essentiels : l'alcool et la distraction au volant. La technologie permettra d'analyser le comportement du conducteur* et à la voiture d’intervenir en cas de risque d'un accident grave ou mortel.

mercredi 20 mars 2019

ZF futur champion des navettes autonomes ?

Ainsi donc, l'équipementier allemand a acquis une participation de 60 % dans 2getthere, un fabricant hollandais de navettes autonomes. La société, située à Utrecht, est spécialisée dans les systèmes de transport automatisés (pour aéroports, parcs d'activités et parcs d'attractions) et possède des bureaux à San Francisco, Dubaï et Singapour. Avec ce nouvel investissement, ZF affiche ses ambitions dans la mobilité urbaine. Il entend être un acteur majeur du transport autonome.

mardi 19 mars 2019

Nouvelle Série 3 : tout d'une grande BMW

Après la Tesla Model 3, parlons un peu de la Série 3 de BMW. A priori, aucun rapport entre les deux, si ce n'est le chiffre 3. Le fait est que le hasard faisant (parfois) bien les choses, j'ai eu l'opportunité hier de passer la journée avec en région parisienne. Et j'en ai bien profité. Cette prise en main m'a permis de mesurer le dynamisme, les aides à la conduite et la connectivité du best-seller de BMW.

lundi 18 mars 2019

Mes impressions en Tesla Model 3

Le hasard faisant parfois bien les choses, je me suis laissé tenter par un essai en mode local de la Tesla Model 3. Plutôt que d'aller au siège de la marque, j'ai répondu à un e-mailing m'invitant à venir prendre le volant à partir du Art Hotel de Rochecorbon, près de Tours. C'est un spot très agréable en bord de Loire qui a la particularité d'accueillir des superchargeurs et des clients de Tesla qui viennent de toute l'Europe. L'essai s'est fait samedi matin, dans le cadre d'un parcours alternant ville, voies rapides et campagne.

vendredi 15 mars 2019

JEC World : les composites au secours de l'électromobilité

Rendez-vous incontournable chaque année des industriels dans le domaine des matériaux composites, le salon JEC World* réserve chaque année une large place à l'automobile. Ce secteur est en effet impacté par les contraintes en matière d'allègement. Si on retrouve des applications pour les voitures de sport (biocomposites chez Porsche, fibres naturelles chez le suisse Bcomp pour réduire de 30 % le poids) et de la fibre en carbone pour des pièces de voitures plus courantes (Hyundai, Mercedes, Renault), cette année, la tendance est plutôt à l'électromobilité, et même à l'hydrogène.

jeudi 14 mars 2019

Le rôle du véhicule autonome en ville

Je viens de lire un ouvrage intitulé "Piloter le véhicule autonome au service de la ville", édité par Descartes & Cie et rédigé par deux auteurs, jean-Pierre Orfeuil (spécialiste des mobilités urbaines et auteur de nombreux ouvrages) et Yann Leriche (qui dirige les activités Amérique du Nord et véhicule autonome au niveau monde du groupe Transdev). Le livre a été réalisé avec le support et la contribution scientifique de l’Institut pour la ville en mouvement, qui est une entité de VEDECOM. Pour être honnête, je n'ai pas appris grand chose. Mais, il se lit assez vite et pose de bonnes questions.

mercredi 13 mars 2019

Valeo champion des brevets

Selon l’Office européen des Brevets (OEB), 174 317 brevets ont été déposés en 2018. Sans surprise, l'Allemagne est le plus gros acteur en Europe (15 % des brevets), largement devant la France (6 %) et la Suisse (5 %). Il est à noter que l'Europe ne représente que la moitié (47 %) des dépôts, devant les USA (25 %) et le Japon (13 %). Tous secteurs confondus, c'est le géant Siemens qui rafle la mise, devant Huawei et Samsung. Mais cocorico, un équipementier français, Valeo, se hisse dans le top 20 du classement en Europe, à la 18ème place avec 784 demandes.

mardi 12 mars 2019

Faurecia et Michelin vont s'appuyer autour de Symbio dans l'hydrogène

Le jour même où Bercy réunissait les acteurs de la filière Diesel, un deal historique se signait dans le domaine de la transition énergétique. Hier, Faurecia et Michelin ont annoncé leur intention de créer une co-entreprise regroupant l’ensemble des activités dédiées à la pile à hydrogène. Un accord conclu en présence de la Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances, Agnès Pannier-Runacher.

lundi 11 mars 2019

Bercy réunit les acteurs de l'automobile

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, et Agnès Pannier-Runacher, sa secrétaire d’Etat, ont réuni ce matin les acteurs concernés par la chute du Diesel. C'est dire : des présidents de Régions, les représentants syndicaux, les constructeurs automobiles et les équipementiers. La filière était également représentée par la PFA, que préside Luc Chatel. La réunion est motivée par la chute de cette motorisation (35 % de ce parts de marché), qui continue en France comme en Europe. Cela ne sera pas sans conséquence sur l'emploi.

vendredi 8 mars 2019

L'écosystème électrique s'affiche aussi à Genève

Rarement un salon de Genève n'aura été aussi électrique. Mais, rares sont les acteurs qui intègrent le tout dans leur offre (c'est à dire les batteries de seconde vie et une approche qui va jusqu'au Vehicle to Grid par exemple). C''est le cas par exemple de Nissan qui a mis en avant son offre Energy. J'ai assisté à une table ronde à ce propos (j'étais le seul français du reste) dans le cadre du salon. Lors de ces échanges, il a été questions de bâtiments alimentés en énergie par des batteries de seconde vie de la Leaf et même d'avions au sol avec des générateurs. Justement, Nissan va sortir un groupe électrogène d’une capacité de stockage de 700 Wh et d’une puissance d’1 kW sur le marché.

jeudi 7 mars 2019

e-Tech : l'hybride par Renault

Dans le cadre d'un salon de Genève très électrifié, où il ne présentait d'ailleurs aucune nouveauté en lien avec le zéro émission (mais la marque a annoncé qu'elle avait vendu 200 000 VE depuis 2011, dont 100 000 en France), Renault a choisi de présenter son offre d'hybridation légère. La nouvelle Clio inaugure en effet le système e-Tech, qui a fait l’objet de 150 dépôts de brevets. Il permet de réduire de 40 % la consommation en milieu urbain et à moindre coût par rapport à ce que fait un Toyota.

mercredi 6 mars 2019

Voiture autonome : elle ne sera pas pour tout le monde

Si l'électrification est le thème principal de ce salon de Genève 2019, il y a eu hier une annonce marquante de la part du groupe PSA. Lors d'une discussion technique, le patron de l'ingénierie et de la qualité du groupe, Gilles Le Borgne, a évoqué la voiture autonome. Et cela a été pour dire que le constructeur n'irait pas au-delà du niveau 3 pour les clients particuliers. Une échéance que PSA situe à l'horizon 2024, et pour peu que les coûts soient acceptables.

mardi 5 mars 2019

La Peugeot 208 électrique va-t-elle faire le poids ?

Si le salon de Genève marque le début des commandes pour la DS3 Crossback électrique (et la DS7 hybride rechargeable), le salon sera surtout marqué par le lancement de la version 100 % électrique de la nouvelle 208 (e-208). Ce modèle, élaboré sur la base de la plateforme CMP multi-énergies proposera une autonomie jusqu’à 340 km selon le protocole d’homologation WLTP, grâce à sa batterie de 50 kWh.

lundi 4 mars 2019

BMW et Daimler vont coopérer dans le véhicule autonome

Dans un communiqué commun, les groupes allemands BMW et Daimler ont annoncé peu avant le salon de Genève qu’ils allaient développer ensemble des technologies de nouvelle génération pour la conduite autonome. Initialement, leur coopération portera sur des fonctionnalités d’assistance à la conduite des niveaux d’automatisation 3 et 4 (dont des systèmes de stationnement autonome). Les deux constructeurs ont signé un protocole d’accord pour développer ces technologies d’avenir. BMW et Daimler ont indiqué qu’ils voyaient leur partenariat comme une coopération stratégique de long terme, avec pour objectif de rendre les technologies de conduite autonomes accessibles à grande échelle d’ici au milieu de la prochaine décennie.

vendredi 1 mars 2019

J'ai testé les robots-taxis de Rouen

Cela faisait un moment que j'en rêvais : pouvoir tester le premier service de véhicules autonomes à la demande en Europe. C'est en France que ça se passe, et en banlieue de Rouen plus précisément, à Saint-Etienne-du-Rouvray dans la zone du Madrillet. J'avais déjà vu l'une des ZOE autonomes en statique, sur place. Hier, il a donc été possible de faire un tour sur deux boucles et de visiter le PC de supervision. Une expérience intéressante.

jeudi 28 février 2019

HERE affiche la couverture cellulaire sur les routes du monde entier

C'était l'une des annonces fortes du Mobile World Congress de Barcelone. L’éditeur de cartes a présenté HERE Cellular Signals, un jeu de données qui fournit des informations à jour sur la performance du réseau mobile sur quasiment toutes les routes. Et ce, dans 196 pays. Pour chaque segment de route, la solution donne un aperçu de la connectivité réseau, de l’opérateur, de la force du signal et de la bande passante. Un outil puissant pour préparer l'arrivée des véhicules connectés.

mercredi 27 février 2019

Honda va faire souffler un vent de fraîcheur sur l'électrique

Ce sera l'une des stars du salon de Genève. La e prototype* est une version quasi de série du premier modèle que Honda prévoit de lancer en fin d'année sur quelques marchés européens et dont le nom n'est pas encore tranché. Une auto au look néo rétro dont les lignes devraient plaire aux citadins. Elle va se distinguer par une certaine agilité, car c'est une propulsion avec des performances suscitant le plaisir de conduite (plus de 100 chevaux, plus de 300 Nm de couple et un mode Sport prévu) et une autonomie de 200 km selon le cycle WLTP.

mardi 26 février 2019

La 508 met les watts avec Peugeot Sport

Peugeot sera aussi en vedette à Genève avec le concept 508 Peugeot Sport Engineered, dérivé de la berline 508 Hybrid. Ce véhicule préfigure une future ligne de modèles électrifiés à hautes performances développés par le service compétition de la marque. Plutôt que de rivaliser avec du thermique, la marque au lion va chercher de la puissance et de l'efficacité dans l'électrification. Trouvant son inspiration dans les 208 HYbrid FE de 2013 et la 308 R HYbrid Concept de 2015, le modèle est animé par trois moteurs : un PureTech à essence de 200 ch et deux blocs électriques, l’un de 110 ch placé à l’avant et l’autre de 200 ch situé à l’arrière. Cette 508 annonce, d’après Peugeot, les mêmes performances qu’un véhicule thermique de 400 ch.

lundi 25 février 2019

AMI One : on la prend de 5 mn à 5 ans

Au salon de Genève, la marque aux chevrons va dévoiler Ami One Concept, un petit véhicule électrique en rupture qui met le digital au cœur d’une nouvelle expérience de mobilité urbaine. C'est un peu le mélange de la 2 CV et du Cactus, avec 2,50 m de longueur pour 1,50 m de largeur et de hauteur. Ce véhicule, qui peut accueillir deux personnes, se veut comme “une alternative aux transports collectifs (bus, tramway, métro) et aux autres moyens de transport individuels que sont les 2/3 roues (vélo, scooter ou trottinette)”.

vendredi 22 février 2019

Paris capitale mondiale de l'hydrogène

Hier, la ville de Paris a été le théâtre d'une annonce d'ampleur européenne sinon mondiale. Au Pavillon Gabriel, 4 partenaires ont annoncé la création d'une structure commune afin d'accélérer le déploiement du taxi à hydrogène. Celle-ci a pour nom Hysetco et réunit Air Liquide, Toyota, Idex et HYPE (le service de taxi proposé par la STEP). Leur objectif est de porter la flotte à 600 véhicules avant la fin 2020, contre 100 aujourd'hui.

jeudi 21 février 2019

Mazda 3 : plus sûre et connectée

Agréablement surpris par la Mazda 3, qui a fait un bond étonnant en qualité, j'ai choisi de terminer la présentation de ce nouveau modèle en évoquant les aides à la conduite et la connectivité. La voiture fait en effet le plein d'équipements, avec même quelques gadgets que l'on retrouve sur des modèles plus haut de gamme. La marque japonaise a vraiment voulu place la barre haut pour cette nouvelle génération.

mercredi 20 février 2019

Mazda 3 : un son de pointe en partenariat avec Bose


Lors de la présentation de la Mazda 3, l'un des aspects qui m'a le plus marqué concerne le traitement du son à bord. La marque japonaise a mis un soin particulier à rendre agréables les sons qui flattent les sens pour plus de confort et de plaisir. Ce travail a été réalisé avec Bose, un partenaire incontournable de l'industrie automobile. Le résultat se traduit par un système audio assez bluffant, dont les 12 haut-parleurs ont été implantés à des endroits stratégiques et en rupture avec ce qui se fait d'habitude. On peut le voir à travers ce rendu en réalité augmentée.

mardi 19 février 2019

Mazda : une électrification progressive

Je me trouve actuellement au Portugal, où je suis venu essayer la nouvelle Mazda 3. Ce modèle va inaugurer une forme d'hybridation légère (M Hybrid), en 24 volts, avec une machine électrique et une batterie lithium-ion. Un système qui va être proposé sans supplément sur le moteur Skyactiv G de 2 litres de 122 ch et qui sera aussi associé au Skyactiv X (le moteur essence qui fonctionne comme un moteur Diesel). Il permet de réduire la consommation, grâce à la récupération de l'énergie cinétique et à la désactivation des cylindres en ville, tout en améliorant le couple.

lundi 18 février 2019

Le freinage automatique d’urgence reconnu par l’ONU

Sous l’égide de l’Oica (Organisation internationale des constructeurs d’automobiles), plusieurs pays, dont ceux de l’Union européenne et le Japon, se sont mis d’accord à l’ONU sur un projet de règlement concernant le système de freinage d’urgence automatique en zone urbaine pour les voitures et les véhicules légers. C'est un grand pas en avant pour démocratiser les équipements de sécurité active.

vendredi 15 février 2019

100 ans de l'OICA : un événement qui fera date

Ces deux derniers jours, j'ai donc travaillé pour le compte de l'OICA, via le CCFA. Mon rôle était de réaliser des interviews en vidéo. Une mission passionnante qui m'a permis de rencontrer le gratin mondial de l'industrie automobile, de la recherche à la production en passant par des personnalités plus politiques. Tous ces points de vue étaient instructif, car ils permettent de réaliser que la pensée unique du tout-électrique est loin d'être partagée sur la planète et que ce n'est pas gagné non plus pour la voiture autonome, même si tout le monde y travaille.

jeudi 14 février 2019

Voiture du futur : l'Etat accompagne... mais pas trop

Hier soir, j'ai eu la chance (mais en même temps j'étais quand même payé pour ça) d'assister au dîner donné à l'occasion des 100 ans de l'OICA*, au Pavillon Cambon près de l'Opéra. C'était un événement très prestigieux, avec plus de 500 invités du monde entier dont le Président de la République, Emmanuel Macron. Ce dernier, qui est resté à la soirée, a délivré un discours dans lequel il a exprimé sa vision pour la mobilité du futur. Il a notamment parlé de l'électrification. Le Président a annoncé un investissement de 700 millions d'euros pour soutenir une filière européenne de batteries.

mercredi 13 février 2019

De l'hydrogène vert et certifié en Europe

Pour mieux se faire accepter, l'hydrogène se doit d'être décarboné. Non seulement c'est techniquement possible (et déjà une réalité), mais une nouvelle Garantie d’Origine va le prouver en Europe. Ce sera un levier efficace pour assurer une totale transparence sur la provenance et le mode de production de cet hydrogène. Un levier qui pourra peut-être d'ailleurs pris en compte pour le calcul des émissions de CO2 sur l'ensemble du cycle de vie d'un véhicule à pile à combustible.

mardi 12 février 2019

Renault veut tester la recharge par induction dynamique à Paris

D'après le Journal de l'Automobile, la marque au losange projetterait de construire, en 2021, un démonstrateur de charge dynamique par induction dans les rues de Paris. Ce démonstrateur devrait être le fruit d’une collaboration avec la Mairie de Paris et une entreprise de BTP. En partenariat avec la start-up Geotwin, Renault a réalisé une étude qui met en évidence un réel besoin pour cette technologie. 20 à 30 % des utilisateurs de véhicules électriques seraient potentiellement intéressés par cette solution technique.

lundi 11 février 2019

L’alliance Renault-Nissan va-t-elle travailler avec Google sur la voiture autonome ?

L’information n’est pas confirmée, mais la rumeur fait jaser. A travers sa filiale Waymo, le géant de l’Internet serait sur le point de passer un accord avec l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Un accord qui porterait a priori sur une plateforme de robot-taxi. A ce jour, Google opère déjà un service de taxi autonome à la demande, à Phoenix dans l’Arizona. Or, l’alliance Renault-Nissan veut aussi se lancer dans ce type d’activité, pour proposer de nouveaux services de mobilité. C'est l'un des piliers dans le cadre de son plan pour 2022.

vendredi 8 février 2019

Mobilab prépare les mobilités de demain

Hier, j'étais présent à l'inauguration de Mobilab, la vitrine du futur cluster en cours d'aménagement dans le secteur de Versailles-Satory. Cet ensemble immobilier de 7 100 m2, déjà occupé par les équipes de l'institut VEDECOM, s'étend sur 4 niveaux. Il accueille désormais aussi des chercheurs de l'opérateur de transport public Transdev et de l'IFFSTAR. Sur un même site, les ingénieurs peuvent faire de la simulation, des tests en ateliers et se rendre sur les pistes pour valider de nouvelles formes de mobilité. Au total, 300 chercheurs seront concentrés dans ce labo du futur.

jeudi 7 février 2019

Phase IV : les pôles de compétitivité sur l'auto tous confirmés

Créés il y a plus de 10 ans, les pôles de compétitivité ont contribué à rendre la recherche plus efficace, en mettant en réseau la recherche académique, les PME et les grands groupes. Depuis le début de l'aventure, certains ont disparu, absorbés par de plus gros (Mov'eo a absorbé l'ex-pôle MTA spécialisé dans l'hybride en Poitou-Charentes). D'autres ont changé de nom (LUTB, spécialisé dans les bus et les camions qui est devenu CARA en région Auvergne-Rhône-Alpes). Entrés dans la phase IV, les pôles doivent plus que jamais faire la preuve de leur efficacité. Le gouvernement a retenu 48 dossiers* sur les 56 qui lui avaient été soumis. Les 4 pôles dédiés à l'automobile font partie du lot et sont donc labellisés pour la période 2019-2022.

mercredi 6 février 2019

Une compétition de SUV électriques en 2021

Si la Formule E, le championnat de monoplaces électriques, a changé le paysage du sport automobile, ses fondateurs veulent aller plus loin. Ainsi, ils ont annoncé la création d’une nouvelle catégorie, l’Extreme E, une compétition de SUV électriques qui sera organisée dans les coins les plus reculés de la planète. Le but est de montrer les performances de ces véhicules dans des conditions extrêmes, tout en exposant les effets du changement climatique.

mardi 5 février 2019

Véhicule autonome : il communiquera par la lumière

Daimler teste actuellement un modèle de "véhicule coopératif" afin d'augmenter la confiance des piétons dans les véhicules autonomes. Il est basé sur une Mercedes-Benz Classe S, équipée d'un signal lumineux à 360°. Le concept est assez simple : des rayons lumineux de couleur turquoise transmettent depuis le toit de la voiture des informations sur ce que cette dernière s'apprête à faire. Ces faisceaux lumineux indiquent aux autres utilisateurs de la route qu'ils ont été repérés et pris en compte.

lundi 4 février 2019

Le Diesel revient... en Allemagne (même si c'est sur la pointe des pieds)

C'est une information qui m'avait été communiquée il y a quelques jours par le PDG de Bosch France. Alors que le Diesel continue de chuter en France (34 % de PDM en janvier), il relève la tête en Allemagne. La revue de presse du CCFA nous apprend d'ailleurs que les clients de Volkswagen reviennent eux aussi à cette motorisation, malgré le Dieselgate et les interdictions de circulation mises en place (ou planifiées) dans certaines villes*.

vendredi 1 février 2019

Bridgestone se réorganise en opérateur de services

Tout comme Michelin, Bridgestone voit au-delà de son métier de fabricant de pneus et pense que le service est une extension naturelle. A la surprise générale, il vient de racheter TomTom Telematics, le numéro 1 européen de la gestion de flottes. L'opération, qui s'est concrétisée pour un montant de 910 millions d’euros, va donner naissance à une nouvelle plateforme pour les véhicules connectés.

jeudi 31 janvier 2019

Qui est le numéro 1 mondial de l'auto ?

Le débat fait rage depuis deux ans pour savoir qui, de Renault-Nissan ou de Volkswagen, est le numéro 1 mondial de l'automobile. Si l'on s'en tient aux seuls véhicules particuliers et utilitaires, l'alliance franco-japonaise prétend dominer le marché. Mais, si l'on prend en compte les camions, que l'alliance ne produit plus, c'est le géant allemand qui mène au score. Avec 10,83 millions de véhicules (+ 0,9 %) livrés dans le monde, le groupe Volkswagen réalise au passage un record historique de livraisons. Et ce, malgré les retards générés par le passage à la norme WLTP en Europe. Malgré également le Dieselgate, le géant allemand reste le leader mondial. Il devance donc Renault-Nissan-Mitsubishi avec 10 756 875 véhicules (+ 1,4 %). Quant à Toyota, il est sur la troisième marche du podium avec 10 593 656 de véhicules (+ 2 %) en 2018.

mercredi 30 janvier 2019

PSA fait rouler ses véhicules autonomes en Chine

C'est un nouveau cap symbolique que le groupe vient de franchir. Il a reçu les autorisations pour démarrer ses premiers essais de conduite autonome sur routes ouvertes en Chine, et plus précisément dans la province de Chongqing. C’est une première pour un constructeur automobile français. Fort de son expérience, avec 120 000 km de roulage en Europe* (niveaux 2 à 4), PSA doit poursuivre ses tests en tenant compte des différences liées à l’environnement, aux infrastructures, aux systèmes de géolocalisation et aux comportements des usagers. Le défi consiste à intégrer la technologie dans l’écosystème chinois.

mardi 29 janvier 2019

Un smart cockpit pour la prochaine Clio

C'est donc dans le cadre d'un salon de l'auto classique, celui de Genève, que Renault va présenter en mars prochain la 5ème génération de la Clio. Ce modèle-fétiche, qui remonte à 1990 et qui a été écoulé à 15 millions d'exemplaires, va faire le plein de nouvelles technologies. Pour le moment, la marque au losange se contente de dévoiler l'intérieur. On apprend ainsi que l'un des élément clé est le "Smart Cockpit", un écran multimédia de 9,3 pouces. C'est d'ailleurs le plus grand jamais vu chez Renault. Cette tablette verticale légèrement courbée, inspirée de celle du dernier Espace, apporte une grande modernité à l’habitacle et améliore la lisibilité pour le conducteur.

lundi 28 janvier 2019

McLaren et la F1 de 2050

Renault s'était déjà livré à un exercice de prospective avec la RS 2027 Vision*, une étude de style qui préfigure ce que pourrait être la Formule 1 dans dix ans. L'écurie McLaren va encore plus loin et se projette carrément en 2050. Le choix de la date n'est pas neutre, car le championnat du monde de Formule 1 célèbrera à ce moment-là son centenaire. A travers son département Applied Technologies, la firme britannique imagine que des technologies telles que l'intelligence artificielle (IA), l'automatisation, l'électrification et la réalité mixte seront là dans 30 ans. Et les bolides fileront à 500 km/h.

vendredi 25 janvier 2019

Navya transfère sa R&D à La Défense

Dernièrement, c'est plutôt pour le départ brutal de son PDG, Christophe Sapet, qu'on a entendu parler de Navya. L'entreprise n'était pas non plus au CES de Las Vegas, début janvier. Mais, elle fait son retour dans l'actualité avec l'inauguration de son nouveau centre de R&D, situé dans le quartier de La Défense près de Paris. Aménagé dans une tour, le Navya Lab accueille plus de 80 ingénieurs et doctorants.

jeudi 24 janvier 2019

Mobility Valley vs Silicon Valley et la Chine

McKinsey vient de publier un rapport qui a été présenté dans le cadre du salon de Bruxelles, à l'initiative de l'ACEA qui a y apporté sa contribution (ainsi que le CLEPA et la FIA). Intitulé "Race for 2050, a vision for the automotive industry", il préconise des pistes pour passer à une industrie de la mobilité avec une diversité de solutions qui permettrait à l'Europe de rivaliser avec les géants américains du numérique dans le véhicule autonome, mais aussi d'exister face à la domination chinoise sur l'électrique avec un portefeuille plus global. Tout cela passe par des coopérations entre industries et avec les villes. Le rapport préconise de monter un certain nombre de clusters, dont une "Mobility Valley" qui serait une réponse à la Silicon Valley avec une approche plus holistique des déplacements.

mercredi 23 janvier 2019

Voeux de la PFA : l'équipe de France doit se serrer les coudes

Hier, j'étais à l'Automobile Club de France pour assister aux voeux de la PFA. Autour de Luc Chatel, son Président, de Christian Peugeot, Président du CCFA, et de Jacques Mauge, Président de la FIEV (qui part bientôt à la retraite), et de nombreux représentants de la filière automobile. L'ancien ministre s'est félicité d'avoir réussi à unifier une équipe de France de l'automobile. Il voit un avenir pour cette industrie, mais le contexte est difficile et il n'a pas manqué de le rappeler.

mardi 22 janvier 2019

Un nouveau centre chez PSA pour les motorisations bas CO2

Le groupe a inauguré récemment le Centre d’Expertise Powertrain multi-énergies de Carrières-sous-Poissy (Yvelines). Réparti sur 15 hectares, avec 80 bancs d'essai et une équipe de 1 300 collaborateurs, ce site est là pour aider PSA à surmonter les objectifs toujours plus ambitieux de l'Europe. Le constructeur y développera toutes sortes de motorisations, essence et diesel, mais surtout les nouvelles chaînes de traction électrifiées comme l'hybride et l'électrique.

lundi 21 janvier 2019

Bosch ne voit pas arriver la voiture autonome avant 10 ans

Dans un entretien accordé à Autostrat International, une newsletter qu'anime le journaliste Bertrand Gay*, l'un des membres du directoire de Bosch, Dirk Hoheisel, s'exprime sur l’automatisation de la conduite. Et que dit-il ? Que non seulement il n'y a pas encore de modèle autonome de niveau 3 sur le marché (il estime que le système Super Cruise de General Motors est de niveau 2), mais que les coûts des systèmes de niveaux 4 et 5 ne seront pas compatibles avec ceux des voitures particulières avant 10 ans. C'est une analyse qui rejoint celle de ZF, au moment du CES de Las Vegas.

vendredi 18 janvier 2019

Le Grand Est se lance à son tour dans l'hydrogène

Ce vendredi, près de Strasbourg, la région Grand Est organise une journée d'échanges sur le thème de l'hydrogène. Elle est animée par votre serviteur. Ce sera l'occasion pour certaines collectivités (Sarreguemines*, Chaumont, Audun-le-Roman) d'évoquer leurs projets. Tout comme la Bourgogne-Franche Comté voisine, mais aussi la Normandie, l'Occitanie et ou encore la région PACA, le Grand Est veut à son tour s'engager sur l'hydrogène, qui a toute sa place dans la transition énergétique.

jeudi 17 janvier 2019

GAFA vs industrie auto : petit coup de balai du côté des idées reçues

Si vous saviez comme ça m'énerve, tous ces articles qui chantent les louanges de la Silicon Valley (GAFA plus entreprises de la région, comme Tesla) et qui prédisent la mort des constructeurs automobiles, qui feront faillite ou iront se jeter du haut d'une falaise, tétanisés par la puissance des géants du numérique. Le pire, c'est qu'on trouve ces papiers aussi bien dans la presse éco sérieuse (sous la plume de journalistes qui ne connaissent pas bien l'auto) que sur des blogs ou sites alternatifs, qui militent souvent pour la voiture électrique. En fait, on est dans le fantasme. C'est pourquoi je vous propose de faire un tour d'horizon de ces acteurs, en expliquant ce qu'ils font ou pas.

mercredi 16 janvier 2019

Blackberry sécurise le cockpit digital

Je reviens encore sur le CES de Las Vegas (en même temps, il n'y a pas grand chose à dire sur le salon de Detroit), car j'y ai fait un arrêt sur le stand de BlackBerry. Ce n'est pas qu'une marque de téléphone mobile, car l'entreprise canadienne propose depuis des années un OS qui a pour nom QNX, et qui tourne sur 120 millions de voitures dans le monde. Ce système d'exploitation, considéré comme plus stable, est même privilégié par des marques Premium comme Audi par exemple (on le trouve par exemple sur le Q8, qui était exposé sur le stand). Le CES a été l'occasion de présenter la solution QNX Platform for Digital Cockpits qui permet de bien séparer les applications de type Android et les fonctions critiques, tout en offrant le confort d'un cockpit numérique.

mardi 15 janvier 2019

Une Leaf encore améliorée

La semaine dernière, Nissan a présenté au CES de Las Vegas une Leaf avec plus d’autonomie et de puissance. Elle a pour nom la Leaf e+. Alors que le modèle actuel propose un moteur de 150 ch, une batterie lithium-ion de 40 kWh et une autonomie de 270 km (cycle WLTP), la nouvelle déclinaison se distingue par une puissance portée à 215 ch, une batterie de 62 kWh et une autonomie allant jusqu’à 385 km (cycle WLTP), ce qui représente un gain de 40 %.

lundi 14 janvier 2019

Vers une alliance Ford-VW ?

Alors que s'ouvre à partir de ce lundi le salon de Detroit (et pour la dernière fois un mois de janvier*), avec une présence réduite des constructeurs européens, l'événement de cette édition 2019 pourrait être l'annonce d'un partenariat de grande ampleur entre Ford et Volkswagen. Les premiers échanges datent de juin dernier. Envisagée d'abord dans le domaine des utilitaires, elle a été ensuite été étendue à d'autres domaines comme la voiture électrique et la voiture autonome. Elle couvrirait également le segment des pick-ups. Il ne s'agirait pas d'une alliance sur le modèle de Renault-Nissan-Mitsubishi, avec prises de participation croisées. Mais tout cela reste encore à confirmer.