samedi 22 juillet 2017

Facebook sera au salon de Francfort

On l'a appris hier : la dirigeante au quotidien de Facebook, Sheryl Sandberg, fera le déplacement pour le salon de Francfort. Le célèbre réseau social a décidé d'être partenaire de New Mobility World*, le pavillon dédié au numérique et aux nouvelles mobilités. Et l'information la plus marquante est que Facebook pense pouvoir apporter sa contribution. La société fondée par Mark Zuckenberg utilise déjà beaucoup l'intelligence artificielle, le machine learning et la réalité virtuelle.

vendredi 21 juillet 2017

Peugeot 308: elle vous prend par la main

L'espace de quelques heures, j'ai pris le volant de la nouvelle 308. Pour cause d'agenda un peu surchargé en juin, je n'avais pas pu me rendre aux essais organisés par la marque en Allemagne, et j'ai donc dû attendre un peu que l'auto soit disponible. Ce qui était le cas hier, dans la version qui m'intéressait (1,2 L PureTech 130 ch avec boîte EAT6). Et j'ai profité de cette prise en main pour tester les aides à la conduite, dont la nouvelle version de l'alerte active de franchissement involontaire de ligne (AFIL). Celle-ci corrige désormais la trajectoire.

jeudi 20 juillet 2017

Le Diesel fait de la résistance en Allemagne

Hier, j'ai appris que Volkswagen allait organiser en août un atelier technologique à destination des médias sur le thème du Diesel à Wolfsburg, en Allemagne. Les thèmes abordés à cette occasion seront notamment les changements liés au règlement européen, le potentiel des moteurs diesel et les technologies clés permettant de respecter les normes d’émissions jusqu'en 2023 et au-delà.

mercredi 19 juillet 2017

Toyota veut aussi financer la recherche sur l'intelligence artificielle

Le constructeur japonais, qui a déjà dépensé 1 milliard de dollars dans l'AI, et a crée aux Etats-Unis le TRI (Toyota Research Institute) a créé une nouvelle filiale de capital-risque. Celle-ci a pour nom Toyota AI Ventures et est dotée de 100 millions de dollars. Sa vocation est d'investir dans le développement de start-up technologiques du domaine de l'intelligence artificielle (IA), de la robotique, de la mobilité autonome, du Big Data ainsi que dans les technologies du cloud.

mardi 18 juillet 2017

Audi A8 : du 48 volts et une version hybride rechargeable

En partie autonome et ultra connectée, la nouvelle A8 sera également une limousine électrifiée. Audi introduit en effet un système électrique de 48 volts, qui pour la toute première fois au sein de la marque, fait désormais office de système électrique principal pour toutes les versions de l'A8. Ce réseau de bord plus puissant va permettre d'ajouter de nouvelles fonctions, dont une suspension active.

lundi 17 juillet 2017

Audi A8: une puce de compétition et une IHM revue

C'est une petite rupture que la marque aux anneaux introduit avec sa nouvelle A8. La commande par molette si familière du MMI et son pavé tactile passent à la trappe. De la même façon, le tableau de bord se voit débarrassé de nombreux boutons et interrupteurs. A la place, Audi a prévu un grand écran tactile de 10,1 pouces qui, lorsqu'il est éteint, se fond parfaitement dans le cadre noir brillant de la console centrale, devenant ainsi pratiquement invisible. Une stratégie déjà employée par Alfa sur la Giulia.

samedi 15 juillet 2017

Voiture autonome : le match des autoroutes

A deux jours d'intervalle, Renault et le groupe PSA ont communiqué sur leurs coopérations respectives. Le premier travaille avec la Sanef (Normandie, Nord et l’Est de la France), le second avec Vinci Autoroutes (premier opérateur d’infrastructures autoroutières en Europe). Dans les deux cas, il s'agit de préparer la future communication entre véhicules et avec l’infrastructure (V2X), dans le cadre des projets européens SCOOP et C-Roads. Une étape qui va faciliter l'insertion du véhicule autonome.

jeudi 13 juillet 2017

SystemX se penche sur le stress des conducteurs lié au véhicule autonome

L’IRT dédié à l'ingénierie numérique des systèmes du futur lance un nouveau projet baptisé API (Amélioration de la Perception & Interaction) qui s'inscrit dans le cadre du programme Transport Autonome. Ce projet vise à évaluer les technologies de perception et d'interaction les plus récentes pour apprécier leurs apports en termes d'expérience utilisateur. L’objectif est de s’assurer que ces technologies assurent aux conducteurs de véhicule autonome un accès à la bonne information, au bon moment, et avec une compréhension immédiate du contexte.

mercredi 12 juillet 2017

Audi mène l'A8 au niveau 3 de la conduite autonome

C'est un petit événement, car la nouvelle A8 - qui a été présentée hier à Barcelone et qui sera présentée en septembre au salon de Francfort - est la première voiture de série à être développée spécialement pour offrir une conduite hautement autonome. Elle bénéficiera du système Audi AI* traffic jam, qui prend les commandes lorsque la circulation est ralentie sur l'autoroute et sur les voies rapides séparées par un terre-plein. Le système, qui fonctionne jusqu'à une vitesse de 60 km/h, est activé par le biais du bouton AI de la console centrale.

mardi 11 juillet 2017

RIVE 2017 : l'hydrogène s'affiche à côté de l'électrique

Ce n'était pas prévu au départ, mais je me retrouve finalement à Alès, en tant qu'animateur de certaines conférences des RIVE (Rencontres Internationales des Véhicules Ecologiques). J'aurai notamment le privilège de démarrer la manifestation ce matin et de faire parler mes invités sur des thématiques aussi diverses que le véhicule écologique, le véhicule connecté et la transition énergétique dans les territoires. Ce sera pour moi l'occasion de voir comment a évolué cette manifestation à laquelle je m'étais rendu en simple spectateur en 2013, et dont l'intérêt était de pouvoir tester sur le circuit d'Alès des véhicules écologiques, qu'il s'agisse de modèles de série ou de prototypes. Et ce qui est bien, c'est que toutes les énergies y sont représentées (GPL, GNV, électrique, hybride rechargeable et hydrogène).

lundi 10 juillet 2017

Electrification et électrique : ce n'est pas pareil

Suite à mon passage sur RTL, pour commenter les déclarations de Nicolas Hulot sur la fin de l'essence et du Diesel en 2040, j'ai pu voir sur Twitter des réactions d'auditeurs. Il y a ceux qui n'y croient pas et les militants qui voudraient même que ça arrive plus vite. Ce que je peux dire, c'est que les gens qui connaissent l'automobile et ses contraintes sont tout à fait en phase avec ce que j'ai dit. Oui, l'électrification va s'intensifier. Non, cela ne veut pas dire qu'il n'y aura que des voitures électriques.

samedi 8 juillet 2017

L'aire d'autoroute devient elle aussi connectée

Alors que de nombreux français partent en vacances, la Sanef (filiale du groupe Abertis, leader mondial de la gestion d’infrastructures autoroutières), et Objenious, filiale de Bouygues Telecom dédiée à l’Internet des Objets, ont décidé de s'associer pour rendre une aire d'autoroute connectée. Un projet déployé dans le secteur d’exploitation de Reims, sur environ 80 km de l'autoroute A4 avec 250 capteurs.

vendredi 7 juillet 2017

La fin des moteurs thermiques en France en 2040 ? En fait, non....

Les plus matinaux m'ont peut-être entendu ce matin vers 7h15 sur RTL... La radio la plus écoutée de France m'a demandé mon avis sur les annonces de Nicolas Hulot, le ministre de l'Ecologie, qui souhaite qu'en 2040, on ne vende plus en France de voitures à essence et au Diesel (sur le marché des voitures neuves). D'abord, ce n'est pas vraiment une surprise, car Emmanuel Macron avait déjà donné cette date pendant la campagne présidentielle. Ensuite, c'est un horizon sans doute plus réaliste que celui de 2025, que vise la Norvège sans que cela ait d'ailleurs force de contrainte. De là à dire que c'est ce qui va se passer, je prends le risque de fâcher en disant que non, ça me paraît peu crédible.

jeudi 6 juillet 2017

Boxberg 2017 : l'automatisation selon Bosch


Au cours de la journée passée hier à Boxberg, au centre de recherche de Bosch, j'ai vu et ai pu tester pas mal de choses, en particulier dans le domaine de la conduite automatisée. Quoi que puissent penser les sceptiques, la technologie continue de progresser et il nous a été donné de tester plusieurs approches, du système de détection avec freinage automatique jusqu'à la prise en charge totale de la conduite.

mercredi 5 juillet 2017

Bosch veut promouvoir l'intermodalité

Adieu le Motorpresskolloquium, bonjour la Bosch Mobility Experience. Le groupe allemand, qui réunit tous les deux ans des médias du monde entier dans son centre de R&D, à Boxberg, a déjà opéré sa mutation en rebaptisant son département automobile Mobility Solutions il y a deux ans. Et cela se traduit aussi dans les exposés. Au lieu de discourir de façon classique sur l'avenir du Diesel et de l'essence (dont il est toujours question) et l'électrification, Bosch parle de véhicule autonome, de deep learning, mais aussi de Big Data, de Smart City et d'intermodalité.

mardi 4 juillet 2017

Be Free : une location longue durée stop ou encore chez Fiat

A l’occasion des 60 ans de la Fiat 500, la marque italienne lance en France à compter d'aujourd'hui une toute nouvelle formule de mobilité pour les particuliers. C'est une formule de location longue durée flexible intitulée Be Free. Elle permet de s'abonner pendant 12 mois et de choisir ensuite si on arrête le contrat, sans pénalité, ou bien de la prolonger jusqu'à 48 mois. C'est une formule souple, qui permet de goûter à la LLD et de voir si elle convient bien aux attentes.

lundi 3 juillet 2017

L'Allemagne accélère sur l'hydrogène

Comme je le dis souvent, les efforts ne se relâchent pas sur l'hydrogène, malgré une idée reçue qui veut que le match soit plié et que la batterie soit déjà consacrée comme la technologie dominante. Pour preuve, un projet de 60 millions d'euros vient d'être décidé pour le développement de la mobilité hydrogène en Allemagne.

samedi 1 juillet 2017

Energies alternatives : toujours des volumes confidentiels

En ce 1er juillet, le baromètre mensuel du CCFA permet de comparer les différentes énergies, d'un semestre sur l'autre. Force est de constater que, malgré le Diesel bashing (47,9 % sur 6 mois, contre 52,8 sur le semestre d'avant) et donc la remontée mécanique de l'essence (43,36 % contre 47,37 %), il n'y a toujours pas de décollage de l'électrique. Sa part de marché est passée de 1,12 à 1,19 % avec 13 553 modèles vendus. Et ce, alors que les incitations restent élevées et que l'offre est aujourd'hui abondante.