vendredi 19 octobre 2018

BMW : un acteur global de l'électrification

Paris, plutôt que Munich. BMW France a eu la bonne idée d’organiser un Tech Day à son show-room de l’avenue George V. C’était l’occasion notamment de parler de la mutation du groupe, qui passe du statut de constructeur à celui d’opérateur de services (autopartage, applications pour le parking et la recharge), avec notamment un virage très net vers l’électromobilité. BMW, qui est parti en même temps que Renault, peut à a fois revendiquer plus de véhicules électrifiés en circulation (300 000 aujourd’hui, un demi-million d’ici la fin 2019) et une offre complète de services. Le rendez-vous d’hier était aussi l’occasion de revenir sur le Mondial de l’Auto (pour moi de me faire plaisir avec l’i8 roadster hybride rechargeable, en profitant de la météo).

jeudi 18 octobre 2018

Hyundai à fond sur toutes les énergies

Après l'essai de la Nexo à hydrogène, je voulais également partager avec vous une autre prise en main : celle de la Kona Electric. C'était l'autre grosse nouveauté de la marque au Mondial de l'Auto (et qui a d'ailleurs généré beaucoup d'essais). Là encore, dans le domaine de l'électrique à batterie, Hyundai a surpris son monde avec une offre qui pousse l'autonomie à 482 km (selon le cycle WLTP).

mercredi 17 octobre 2018

Hyundai Nexo : une voiture à hydrogène qui tombe "pile"

Enfin ! Après une série d'occasions manquées, j'ai pu hier rouler avec la Nexo, qui était la vedette du stand de Hyundai au Mondial de l'Auto. Ce modèle nous a été proposé à l'essai au départ de Paris et pour un périple qui permettait au passage de faire un détour par une station à hydrogène d'Air Liquide dans les Yvelines. La prise en main a été assez courte, mais cela m'a permis de me faire une idée sur le potentiel de ce SUV zéro émission.

mardi 16 octobre 2018

Une prime pour l'hybride rechargeable : une bonne idée ?

Alors que le Mondial de l'Auto a refermé ses portes, revenons un peu sur l'un des aspects mis en avant cette année. Il se trouve que l'hybride rechargeable est la prochaine grande échéance pour les constructeurs français. La technologie va arriver à partir de la mi-2019 pour PSA (DS7 Crossback e-Tense 4x4, Peugeot 3008 et 508...) et un peu plus tard pour Renault (Kadjar et Captur). Ces modèles seront plus chers et auront donc besoin d'un petit coup de pouce pour séduire les consommateurs.

lundi 15 octobre 2018

Le Mondial de l'Auto apporte un démenti cinglant aux anti-bagnoles

Avec plus d'un million de visiteurs (1, 068 million pour être précis), le Mondial de l'Auto montre que Paris a encore sa place parmi les grands salons spécialisés de la planète. C'est d'ailleurs toujours le numéro 1 en termes de fréquentation. Et ce que le Mondial a réussi à faire a impressionné les dirigeants du salon de Francfort* qui sont venus voir sur place. Paris a certes souffert d'un contexte particulier, mais le salon a été entièrement repensé et ce pari est gagné. Bravo aux équipes.

jeudi 11 octobre 2018

Plastic Omnium se tourne vers la carrosserie intelligente

A l'occasion du Mondial de l'Auto, l'équipementier français a aussi mis l'accent sur le thème de la carrosserie connectée. Sur ce concept, qui a déjà été présenté au salon de Francfort il y a un an, il imagine par exemple un éclairage intelligent sur toute la longueur du véhicule. L’idée est de permettre aux futurs véhicules autonomes de communiquer et de signaler ce qu’ils font, quel que soit l’angle de vue.

mercredi 10 octobre 2018

Booster Day : PSA accélère sur l'usine du futur

Aujourd'hui, je me suis échappé provisoirement du Mondial pour aller à Poissy. Il se trouve que l'usine de PSA accueille la troisième édition du Booster Day, une manifestation qui permet de réunir tous les acteurs majeurs* de l’Usine du Futur : fournisseurs, intégrateurs, start-ups, laboratoires et écoles, instituts de recherche et organismes publics. Et je le suis le seul journaliste à y assister cette année, dans la mesure où j'y anime des pitchs de start-up et une table ronde sur le déploiement de l'usine 4.0.

mardi 9 octobre 2018

L’UTAC-CERAM présente son centre TEQMO

L'annonce a été faite la semaine dernière, dans le cadre de Mondial.tech, où l'organisme exposait. A la fin de l'année, l’UTAC-CERAM lancera Teqmo, un nouveau centre d’innovation dédié au développement et à l’homologation des véhicules automatisés et connectés. Localisé au cœur de l’Autodrome de Linas-Montlhéry, l’ensemble se composera de 12 kilomètres de pistes d’essais associées à des laboratoires modernes (environnement, sécurité, endurance).

lundi 8 octobre 2018

J'ai essayé la voiture autonome de Valeo dans Paris

Nous sommes quelques journalistes à avoir pu faire un tour dans le Range Evoque équipé par Valeo et qui roule depuis plusieurs mois dans Paris en mode autonome. Ce véhicule n'est pas exposé au Mondial de l'Auto*, mais quand on connaît bien cet équipementier, ce n'est pas un problème pour l'essayer. Vendredi, j'avais donc rendez-vous dans le 16e arrondissement, rue du Général Niox, près de la porte de Saint-Cloud pour retrouver les ingénieurs.

vendredi 5 octobre 2018

Mondial de l'Auto : un centre d'essai en plein Paris

Depuis hier, jour d'ouverture du salon et jusqu'au 14 octobre, un centre d'essai propose de découvrir une quarantaine de modèles à énergies alternatives. On y retrouve des véhicules exposés au Mondial de l'Auto, ou pas. Mais, c'est surtout une grande première. A la fois pour le salon et pour la mairie de Paris. Et ce site a été inauguré hier par Anne Hidalgo, François de Rugy et Elisabeth Borne.

jeudi 4 octobre 2018

Macron et le Mondial de l'Auto : un rendez-vous raté

Hier, le Président de la République est venu au Mondial de l'Auto. Une visite qui était programmée depuis des mois. Le chef de l'Etat connaît ce secteur. Il y a deux ans, alors qu'il était en campagne, il avait passé 8 h sur place le dernier samedi du Mondial. En tant que ministre de l'Economie, il a été amené à côtoyer pas mal d'acteurs et a notamment testé des véhicules autonomes, que ce soit à Paris ou à Las Vegas. Mais là, hier, sa venue s'est soldée par un désastre.

mercredi 3 octobre 2018

Mondial de l'auto 2018 : moins d'autos et plus de techno : moi j'aime ça

C'est différent, il y a moins d'autos, moins de monde… Mes confrères journalistes étaient très réservés hier à l'issue de cette première journée presse du Mondial de l'Auto 2018. Je comprends leur réaction. Le Hall 1, qui est le plus prestigieux, accueille il est vrai moins de marques et présente un virage très hétéroclite. C'est vrai. Néanmoins, je trouve que ce Mondial propose beaucoup de choses à voir, au niveau concepts et technologie, pour qui fait l'effort d'aller chercher l'information.

mardi 2 octobre 2018

Un Mondial électro et hydrogène

C'est aujourd'hui que le Mondial commence pour bon nombre de journalistes, même si certains étaient déjà là hier pour assister à Tomorrow in Motion, la conférence de lancement. C'était mon cas. S'il a été question de voiture électrique, dans la bouche notamment d'Anne Hidalgo qui est venue pour débattre avec les industriels, on a pu entendre un autre message. La DG d'ENGIE (le groupe est exposant au Mondial), Isabelle Kocher, a évoqué pour sa part l'hydrogène, qu'elle estime être une solution impactant moins le réseau d'énergie d'une ville. Et, ô surprise, Anne Hidalgo a abondé en son sens en confiant son souhait d'avoir des stations dans la capitale.

lundi 1 octobre 2018

Le programme de Tomorrow in Motion

Le coup d'envoi du Mondial a été donné hier, avec la parade des 120 ans. Mais, les choses sérieuses commencent dès ce lundi, avec une conférence de prestige qui a pour nom "Tomorrow in Motion". On n'y entre que sur invitation, mais le public pourra la suivre depuis le site internet www.mondial-paris.com et la notre chaîne Youtube du Mondial. C'est la première fois qu'un tel plateau est réuni pour ce qu'on peut appeler le "before" de la grande quinzaine de l'automobile.