vendredi 31 juillet 2009

Prévisions sur la voiture électrique












Selon PwC (PricewaterhouseCoopers), la voiture électrique pourrait représenter entre 2 et 5 % des immatriculations à l'horizon 2020. Ce qui, sur la base de 50 millions de voitures produites dans le monde chaque année, représente entre 1 million et 2,5 millions de véhicule à zéro émission. Une prévision de plus, me direz-vous. Elle ne paraît pas irréaliste par rapport aux 250 000 véhicules sur les routes en 2015 que prévoit Frost & Sullivan. Je n'en dirais pas autant de Reuters qui, il y a quelques jours, n'hésitait pas à lancer le chiffre de 86 % aux Etats-Unis pour 2030 ! Les instituts spécialisés essaient tous de donner une tendance sur ce créneau apparemment très porteur, et sur lequel beaucoup d'industriels fondent des espoirs.
Mais, il faut garder la tête froide.
Dans son étude, PwC souligne que la voiture électrique représente bien l'avenir de l'industrie automobile, à condition que les constructeurs arrivent à lever certaines barrières. Parmi elles, il y a bien entendu l'autonomie limitée et le nombre de stations de recharge. Pour obtenir un marché de masse, il va donc falloir investir encore lourdement dans la recherche et surtout engager un travail de fond au niveau pédagogique pour faire comprendre au consommateur les bénéfices de l'énergie électrique par rapport à l'essence.
Toutefois, un facteur peut jouer : celui du politique. Si des grandes villes commencent à décréter l'interdiction de circuler dans le centre, cela peut bien évidemment influencer les clients. Je note également que de nombreux pays prennent les choses en main pour se doter d'infrastructures de recharge. Frost & Sullivan indiquait d'ailleurs dans son étude que le concours des autorités locales était une condition essentielle pour assurer un débouché à ce nouveau marché.

jeudi 30 juillet 2009

La voiture verte : la solution contre la crise ?



Le retrait de BMW de l'univers de la Formule 1 ne m'arrache pas de larmes, désolé. Je trouve même plutôt courageux - et ô combien réaliste - de la part du constructeur allemand de consacrer son argent au développement durable et à la protection de l'environnement. Ce sont les raisons invoquées par le Président du groupe, Norbert Reithofer, qui entend donc appliquer sa stratégie "Number One", qui vise à rendre le haut de gamme plus compatible avec la nature. L'absence de résultats a certainement dû aussi peser dans la balance.

mardi 28 juillet 2009

Bosch va utiliser la navigation GPS comme un capteur



A l'occasion d'une grande conférence, qu'il organise tous les ans ou les deux ans, à Boxberg en Allemagne, l'équipementier Bosch fait le point sur ses recherches pour la voiture du futur. Les thèmes tournent en général autour de l'ESP et des motorisations. Cette année, il a été question de la voiture hybride et électrique, mais, le plus intéressant selon moi, est l'utilisation de la navigation GPS comme "capteur" afin d'optimiser les équipements de sécurité.
L'idée n'est pas nouvelle, mais il faut rappeler que Bosch a été le premier à présenter un système de navigation, avec le Travel Pilot, dès 1989, et qu'il a commencé à équiper la Mercedes Classe S avec l'APS en 1998.

lundi 27 juillet 2009

Toyota Metapolis



Toyota me surprendra toujours par sa capacité à appréhender le futur de la mobilité. En 2005, j'avais eu l'occasion d'aller au Japon lors de l'Exposition Universelle de Nagoya pour découvrir la vision de ce constructeur : un moyen de transport individuel (i-Real) pour se déplacer en ville sans émissions, la voiture à hydrogène et l'aide des robots pour les personnes âgées.
Toyota croit toujours en ce concept de mobilité personnelle. Mais, il a ouvert un site Internet pour débattre de façon virtuelle sur le futur, avec des Internautes qui viennent participer à des forums. Le résultat a donc pour nom "Toyota Future Car Life Laboratory". Voici le lien :
http://www2.toyota.co.jp/future/lab/info/info01.html.

Le GPL au secours de la mobilité ?



On a enterré peut être un peu trop vite le GPL. Je remarque que, chez nous, le lancement de la Sandero GPL, puis de la Logan GPL, a suscité un regain d'intérêt en faveur de la double carburation (gaz de pétrole liquéfié et essence). Mais surtout, il y a des pays où ces motorisations sont vraiment populaires, comme en Italie par exemple, où Lancia vient de lancer une opération assez originale.

vendredi 24 juillet 2009

Mercedes sur la route du "zéro émission"



A défaut d'être le plus efficace sur l'ensemble de sa gamme en matière d'émissions de CO2 (chez les allemands, Audi et BMW font mieux), Mercedes n'en demeure pas moins un pionnier en matière d'énergies alternatives.
Il faut rappeler que la marque à l'étoile a été la première à introduire le diesel common rail, ou plus récemment la technologie BLUETEC de diesel propre (dérivée de ses camions avec un additif, l'Adblue) et que son label Efficiency s'applique à 58 modèles. Par ailleurs, la S400 HYBRID est le premier modèle hybride "made in Germany" (dans le cadre toutefois d'une coopération sur l'hybride avec BMW et GM). Cette limousine fait d'ailleurs mieux que la Lexus LS600h qui restait jusqu'à présent la référence.

jeudi 23 juillet 2009

Un asphalte anti bouchons ?



Une fois n'est pas coutume, je vais vous parler d'un canular. On reçoit parfois des mails d'un goût douteux sur des logiciels pas chers ou des produits censés doper les performances sexuelles... Là, j'avais reçu un mail signé d'une certaine Isabelle qui, sous le titre "incroyable mais vrai", parlait d'une solution anti-bouchons. Et quand j'ai ouvert le mail, je suis tombé sur ce vrai-faux article de presse parlant d'un asphalte intelligent avec des polymères ultra-durcissants qui favorisent une circulation plus fluide. Ainsi, la société Poly-X, créée en marge du Grenelle de l'Environnement, aurait trouvé un procédé astucieux pour limiter les encombrements. Sur la forme, c'est très bien fait et on a envie d'y croire. Mais, quand on va sur le site www.anti-bouchons.net, là, on découvre le pot aux roses.

mercredi 22 juillet 2009

Voiture volée arrêtée à distance

video

Bon, d'accord : cela n'arrive qu'aux Etats-Unis, où une voiture est volée toutes les 3 secondes en moyenne... Mais, quand même... Il existe aujourd'hui un moyen de mettre fin aux incroyables courses-poursuites qui passionnent les américains, au point de les retransmettre en direct à la télévision. Grâce au système On Star, qui a été introduit à la base par General Motors pour porter assistance en cas d'accident (par une liaison GPS et par téléphone), un opérateur peut en effet prendre le contrôle à distance de la voiture. Ainsi, On Star peut agir sur l'injection et ralentir le véhicule. Le voleur se retrouve bloqué et ne peut plus échapper aux forces de l'ordre. Quelque 600 cas sont traités de la sorte chaque mois aux Etats-Unis.
En Europe, certaines marques protègent leurs modèles par un système de protection faisant appel au GPS. Il existe également des acteurs, dont Cobra (système Cobra Connex) qui peuvent équiper votre véhicule d'un traceur, de façon à le localiser et l'immobiliser en cas de vol. La législation interdit de couper le moteur quand le véhicule roule, mais le dispositif empêche en revanche le redémarrage. Ce sont après les forces de l'ordre qui, une fois le véhicule repéré, se chargeront de le récupérer.
C'est aussi bien que dans "Les Experts", non ?

mardi 21 juillet 2009

Les femmes s'intéressent aux hybrides



La femme représente l'avenir de l'homme, dit-on. je ne sais pas si la même formule peut être appliquée à l'automobile, mais une étude de TNS/Infratest réalisée pour Continental montre en tout cas que la gent féminine est parfaitement au courant de l'existence de véhicules hybrides. Les femmes sont 79 % à avoir entendu parler d'hybrides (contre 61,6 % en 2007, ce qui était déjà un bon score). Et même mieux, une sur cinq (18,4 %) sait expliquer qu'un véhicule hybride est la combinaison d'un moteur thermique et d'un moteur électrique.
L'étude révèle également que 2,2 % des femmes conduisent déjà une voiture hybride, contre 0,5 % d'hommes...

lundi 20 juillet 2009

Autolib sur les rails



Cette fois, ça y est. Les conditions sont réunies à Paris pour la création d'Autolib', le fameux système d'auto partage qui va permettre de rouler avec des véhicules électriques dans la capitale et ses alentours. Le préfet de Paris a en effet pris un arrêté qui créée le syndicat mixte Autolib'. Concrètement, cela veut dire que la Ville de Paris et les partenaires tels que le Val de Marne (Créteil, Alfortville, Limeil-Brévannes), le Val de Seine (Boulogne-Billancourt), Arcueil, Bagnolet, Cachan, Charenton, Le Bourget, La Garenne-Colombes, Les Lilas, Montrouge, Nanterre, Neuilly-sur-Seine, Pantin, Saint-Maurice, Sceaux, Villeneuve-La-Garenne, et plus tard la région Ile de France, vont pouvoir former un consortium pour installer le système.
Evidemment, ça ne vas pas se faire du jour au lendemain. Il va d'abord falloir élire un président, installer un bureau et procéder à un appel d'offres pour la délégation de service public. Lequel est prévu à l'automne. Il ne s'agit pas seulement de commander des véhicules électriques, mais de choisir un prestataire capable d'offrir une complémentarité avec les autres modes de mobilité tels que les transports en commun, les vélos et les taxis.

vendredi 17 juillet 2009

Mercedes de sport électrique



Vous en avez rêvé ? AMG va le faire.
Après Tesla et son roadster (Mercedes a d'ailleurs pris une partie du capital de cette société californienne), c'est au tour de la griffe "tuning et prestige" de la firme à l'étoile de plancher sur une voiture de sport tout électrique. La seule photo est celle du châssis, avec comme on le voit les quatre moteurs électriques disposés près des roues. L'AMG électrique pourra ainsi assurer une propulsion en mode 4 roues motrices, et avec une accélération du tonnerre : de 0 à 100 km/h en à peine 4 secondes ! C'est aussi fort qu'une Porsche ou une Ferrari (ou une AMG V8 6,3 L de 571 ch), mais sans une goutte d'essence et sans émissions. Autres chiffres : une puissance de 392 Kw et un couple de 880 Nm.

jeudi 16 juillet 2009

Technologies BMW



Avec sa stratégie Efficient Dynamics, BMW est le seul constructeur à proposer un tel éventail de technologies en vue de réduire les émissions de CO2. La combinaison des deux marques BMW et Mini permet d'avoir une moyenne de 158 g par km et une conso moyenne de 5,9 L/100 km.
Pour aller encore plus loin, le groupe a décidé d'investir. Il a ainsi fait construire un centre d'essais aérodynamiques qui n'a rien à envier à une écurie de Formule 1 (que BMW possède par ailleurs). Il est possible de recréer en soufflerie un flux d'air de plus de 300 km/h, ce qui est utile pour étudier le comportement dynamique (influence du virage sur la carrosserie). Le centre peut aussi simuler un dépassement. Une seconde soufflerie permet également de déplacer les modèles sur un tapis roulant dans tous les sens et dans toutes les conditions. Ces moyens permettent de gagner du temps avant les essais sur piste, d'autant que les spécialistes de l'aérodynamique travaillent étroitement avec les ingénieurs de développement. Au passage, précisons qu'une réduction de 10 % de la trainée aérodynamique permet d'économiser 2,5 % de carburant sur la route.

mercredi 15 juillet 2009

Des algues pour produire du carburant



En plein 14 juillet, ExxonMobil a diffusé hier un communiqué qui peut faire sourire.
Le premier pétrolier mondial, symbole d'un certain mode de vie et qui n'a pas brillé jusqu'à présent par ses déclarations sur le sujet, s'intéresse donc à l'écologie et va lancer un programme de recherche sur les biocarburants.
Il se passe quelque chose dans l'Amérique d'Obama...
Exxon (chez nous, Esso) va même s'associer à un labo prestigieux, Synthetic Genomics Inc. (l'acteur majeur dans la recherche sur le séquençage du génome) pour développer des carburants produits à partir d'algues photosynthétiques. Il est vrai que les algues se reproduisent très vite et pourraient permettre d'élaborer des carburants à faibles émissions d'effet de serre. Le ministère américain de l'Energie a calculé qu'il faudrait une surface de 4000 km2 (l'équivalent d'un Etat comme le Maryland et à peine un septième de la surface dévolue à la culture du maïs aux USA) pour produire l'équivalent de la consommation pétrolière au pays de l'Oncle Sam...

samedi 11 juillet 2009

Places de parking en temps réel




L'avenir est aux services en temps réel. Voici donc un service particulièrement pertinent, développé par la société Navx (voix pour GPS, infos sur les radars, prix de l'essence....) pour l'iPhone. Parking Dispo est disponible en téléchargement sur l'App Store. Grâce au concours de plusieurs partenaires, ce ne sont pas moins de 1400 parkings qui sont recensés dans la base. Outre leurs coordonnées géographiques, on peut connaître les horaires, avoir un aperçu de leurs services (lavage, toilettes, journaux) et surtout savoir s'il y a de la place ou pas. Pour le moment, l'information sur les capacités (complet ou non) n'est disponible qu'à Paris, Lyon et Strasbourg. Mais, c'est déjà un progrès considérable que de savoir si le parking est ouvert ou pas. Ces données sont réactualisées en temps réel et des infos peuvent être remontées par l'envoi d'une simple photo géolocalisée.
Parking Dispo vient s'ajouter à une liste qui comprend déjà les opérateurs de téléphonie (dont Orange qui propose la même chose depuis un moment) et le GPS connecté Goodkap.
Je pense de plus en plus que l'iPhone va devenir le média de référence pour les services de mobilité. On en reparlera...

jeudi 9 juillet 2009

La conduite automatisée au secours des aveugles ?

Et voici que l'on reparle de la conduite automatisée... Pourquoi ? Tout simplement parce qu'un exploit vient d'être réalisé il y a quelques jours sur le circuit de Lédenon, dans le Gard. Un aveugle a pris le volant d'une voiture qui se conduit toute seule.




L'auto, je la connais. C'est la Scenic robotisée de la société Induct : une start up spécialisée dans la géolocalisation et l'assistance à la conduite, membre du pôle de compétitivité Mov'eo. Je l'ai d'ailleurs filmée pour le compte de "Turbo".


Voici d'ailleurs le sujet que j'avais réalisé à l'époque :




lundi 6 juillet 2009

Le trafic à l'ère de la radio numérique



La radio va enfin passer à l'ère du numérique. Oubliez les grandes ondes et la FM qui crachote, la radio numérique (ou T-DMB) va démarrer ses programmes par voie hertzienne en fin d'année sur trois zones test que sont Paris, Marseille et Nice. Le déploiement se fera ensuite sur 5 ans, région par région afin d'arriver à une couverture nationale.
Le calendrier prévoit l'intégration de récepteurs T-DMB à partir de septembre 2010 dans les terminaux radio et multimédia, en septembre 2012 dans les terminaux dédiés principalement à la radio et en septembre 2013 pour toutes les radios.

mercredi 1 juillet 2009

La voiture communicante selon Continental




Vous venez de réaliser que vous avez oublié de fermer votre portière ou que la vitre est restée ouverte sur le parking de l'aéroport, alors que vous êtes sur le point d'embarquer... Que faire ? D'ci deux ou trois ans, il sera possible de remédier à ce problème en accédant aux données de votre auto à partir d'un téléphone mobile relié à Internet ou depuis un PC, fixe ou portable. L'équipementier Continental a développé une fonction qui a pour nom Autolinq, et qui combine le meilleur du hardware et du software.