mercredi 28 septembre 2011

VéLV : le tricycle électrique du futur pour la ville made in France

De l'innovation 100 % française et qui roule... A l'occasion du Forum de l’ADEME*, qui s'est tenu mardi à Paris, PSA Peugeot Citroën a présenté la réalisation concrète de son projet VéLV (Véhicule électrique Léger de Ville), un an après en avoir soumis l'idée, dans le cadre de ce même forum. Faisant référence au VLV, le premier véhicule électrique de Peugeot de 1941, ce projet innovant a été développé par le Groupe avec un consortium d’entreprises françaises et un laboratoire de recherche. Il s’agit d’un tricycle électrique qui peut accueillir 3 personnes, doté d’une puissance de 20 kW pour une masse de 650 kg. Ses performances ? 100 km d’autonomie et 110 km/h de vitesse de pointe. Particulièrement maniable avec seulement 7,20m de diamètre de braquage, le VéLV se faufile dans le trafic. Sa particularité est d'indiquer en temps réel le périmètre d'action en fonction de l'autonomie et d'identifier les bornes de recharge accessibles avec l'énergie encore disponible.



Ne cherchez pas la trace d'un projet alternatif au Twizy ou celle d'un projet de futur véhicule... L’objectif de ce projet est de montrer que l'on peut limiter significativement la quantité d’énergie embarquée en proposant un objet ludique et à très faible masse. La consommation très faible de 85 Wh/km limite l’empreinte environnementale à un niveau équivalant à un déplacement d’un voyageur en train. VéLV répond par ailleurs aux exigences de la réglementation des véhicules particuliers en matière de sécurité passive. Ce concept a été pensé comme une alternative pour les flottes d’entreprise, pour la location de type Autolib’, ou encore comme "seconde voiture". Le VéLV est surtout une vitrine de la filière de la voiture électrique française avec l’appui de l’ADEME.


Les acteurs de cette coopération sont effectivement d'origine tricolore ou implantés en France. PSA Peugeot Citroën a mis à profit son expérience de constructeur automobile pour proposer une architecture véhicule originale répondant à un cahier des charges ambitieux mais réaliste. Leroy Somer, GKN et Valeo ont réuni leurs compétences pour proposer une chaîne de traction électrique complète de 20kW compacte à haut rendement. Johnson-Control Saft a conçu pour sa part un ensemble de cellules Lithium-Ion et leur contrôle électronique qui s’intègrent parfaitement dans le véhicule pour apporter les 8,5kWh utiles et assurer les 100 km d’autonomie. Notons encore que Valeo a aussi mis au point un groupe chauffage spécifiquement dédié aux petits véhicules électriques et que Leoni a également conçu et dimensionné un faisceau de signal et de puissance. Michelin est également partie prenante avec son système innovant Active Wheel de moteur-roue électrique. De son côté, L’IMS/LAPS de Bordeaux a permis d’avancer dans la compréhension des phénomènes de comportement dynamique de véhicules de très petite taille.

*Journée dédiée à l’action de l’ADEME (Agence de Maîtrise de l'Energie) en matière de Recherche et Développement dans les domaines de l’environnement & des nouvelles technologies.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire