lundi 27 août 2018

Volkswagen va généraliser les véhicules connectés

Le groupe va consacrer 3,5 milliards d’euros pour son projet de digitalisation d’ici 2025. Volkswagen entend se donner les moyens pour passer du statut de constructeur automobile à prestataire de services de mobilité avec une flotte de véhicules entièrement connectée. La stratégie passe par le développement de logiciels (avec l'aide de partenaires ou via des acquisitions) et la mise en place d'un écosystème qui relie le véhicule et le client au groupe.


Dans un premier temps, il va déboucher sur la création d’une plateforme commune à l’ensemble du Groupe et de services numériques pour l’écosystème « Volkswagen We ». Concrètement, VW va déployer une architecture IT de véhicule repensée et plus simple, qui sera d’abord appliquée pour la nouvelle famille de modèles électriques I.D. à partir de 2020. Alors que l’on peut trouver jusqu’à 70 unités de contrôle dans un véhicule, qui fonctionnent avec un logiciel spécifique au constructeur, l’intelligence du véhicule sera concentrée dans seulement quelques ordinateurs avec un langage de programmation unifié. Dans le futur, les logiciels seront basés sur le système d’exploitation automobile « vw.OS ». La volonté est de séparer le matériel du logiciel, afin de proposer des mises à jour et mises à niveau constantes. Cela sera aussi très utile en vue de la conduite autonome.

L’année 2020 sera aussi un tournant pour la marque Volkswagen pour une autre raison. Alors qu’aujourd’hui, près d’1,5 million de véhicules peuvent déjà se connecter à Internet grâce à la solution « Volkswagen Connect », VW va commencera dans deux ans à connecter l’ensemble de sa flotte. Chaque année, plus de cinq millions de nouveaux véhicules feront ainsi partie de l’Internet des objets.

Par ailleurs, Volkswagen a également revu son modèle de vente pour que l’écosystème soir aussi ouvert et accessible que possible. Les nouveaux contrats de concession permettront à Volkswagen de s’impliquer directement auprès des clients, tout au long du cycle de vie du véhicule. Les clients pourront ainsi recevoir des offres sur mesure sans avoir à prendre rendez-vous dans un garage.

La colonne vertébrale de l’écosystème sera une plateforme essentiellement basée sur le cloud et commune à l’ensemble du Groupe, la « One Digital Platform » (ODP). Cette plateforme permettra de connecter la voiture, le client et les services. L’ODP assurera la connexion avec l’architecture IT englobant les services Volkswagen ou ceux de partenaires externes qui sont intégrés dans l’écosystème du groupe.