samedi 29 octobre 2016

Intelligence artificielle : élémentaire mon cher Watson

General Motors a conclu un accord pour embarquer à bord de ses voitures le système d’intelligence artificielle Watson d’IBM. Il arrivera d’ici à la fin 2017 sur plus de 2 millions de voitures du constructeur équipées de sa plateforme de connectivité OnStar. Les deux partenaires vont d'ailleurs en profiter pour lancer OnStar Go. Ce nouveau service permettra de proposer des contenus personnalisés aux automobilistes.


Par exemple, Watson pourra les aider à éviter les embouteillages quand le réservoir de carburant est presque vide. Il pourra aussi activer une pompe à distance et payer depuis le tableau de bord de la voiture, ou encore commander un café pour le conducteur.

Le système sera capable d’apprendre quelles sont les préférences des conducteurs et d'affiner ses suggestions en fonction des habitudes. Watson a déjà de nombreuses applications dans la médecine, la recherche ou la finance. IBM ambitionne d’en faire « la plateforme d’intelligence artificielle (de référence) pour les entreprises.

Pour en revenir à OnStar Go, cette collaboration permettra d’intégrer au passage la technologie de paiement sécurisée Masterpass de Masercard. L'intérêt du partenariat avec un acteur du secteur bancaire ? Par exemple, si le conducteur choisit un petit-déjeuner proposé par un restaurant, listé parmi les commerçants OnStar Go, celui-ci aura la possibilité de faire remonter au conducteur son historique. Non seulement le client pourra régler directement depuis sa voiture, avant de passer chercher la commande (très américain, tout ça), mais le restaurant pourra lui faire des offres personnalisées, s’affichant directement sur le tableau de bord.