mercredi 18 mars 2009

La navigation du futur sera-t-elle intégrée ou non ?


Tom Tom célèbre un anniversaire symbolique : les 5 ans du GO. Il s'agit du système de navigation portable (et prêt à l'emploi) qui allait révolutionner l'univers du GPS. On connaît la suite : un raz de marée dans le grand public et une success story pour Tom Tom qui a aujourd'hui 30 millions de clients. Le fabricant néerlandais se paie même le luxe de devenir opérateur (trafic, services LIVE) et de narguer les spécialistes de la navigation embarquée en fournissant des GPS intégrés ou semi-intégrés chez Renault et Toyota. Les constructeurs automobiles, jaloux d'un tel succès, aimeraient convaincre les pouvoirs publics que le nomade n'est pas bien car il risque de se décrocher lors d'un freinage (ce qui n'est pas faux). Ils poussent donc le GPS embarqué qui est de moins en moins cher (500 Euros chez Fiat avec Blue & Me et pour Renault Tom Tom Carminat). Mais, je ne suis pas sûr que l'embarqué soit vraiment la voie d'avenir (même si les constructeurs vont finir par offrir le GPS de série). Il y aura toujours un débouché pour le nomade (que ce soit le GPS classique ou le téléphone mobile qui monte en puissance). En tout cas, Tom Tom a sacrément secoué le marché du GPS en 5 ans. Et c'est tant mieux.

video