samedi 28 février 2009

L'avenir du moteur à essence passe par le taux de compression variable

Pour la première fois, dans quelques jours au salon de Genève, on pourra voir dans un véhicule démonstrateur le fameux moteur à compression variable (VCR) de la société lyonnaise MCE-5. Ce bloc essence de 1,5 L de cylindrée couplé à un turbo à double étage développe 220 ch (la puissance d'un V6 3L et le couple d'un gros diesel), tout en réduisant la consommation de 30 %. Moins chère que l'hybride et très flexible (elle peut se marier avec plusieurs carburants alternatifs dont l'éthanol et le GPL), cette solution ne laisse pas indifférent. En ce qui me concerne, c'est en 2004 que jai entendu parler pour la première fois de MCE-5. J'ai rencontré par la suite l'un des dirigeants de la société, Vianney Rhabi, et j'ai eu l'occasion de parler d'eux dans Turbo. Le projet continue et ce type de technologie semble avoir le vent en poupe. A vous de juger en regardant cette vidéo.

Plus d'info sur : http://www.mce-5.com/.

video